Nous

Afghanistan Demain est une association, loi 1901, créée en 2001, dont l'objectif est la scolarisation des enfants des rues.

Nous offrons à ces enfants une éducation et la possibilité de réintégrer le système scolaire afghan.

Les centres

Trois centres d'accueil de jour, situés à Demazang, Yaka-Tût et Tchelsetoun, parmi les quartiers les plus pauvres de la ville, prennent en charge 120 enfants chacun chaque jour. Les élèves y suivent les cours, y mangent et ont accès à un suivi médical régulier.

La prise en charge d'un enfant coûte 24 euros par mois, ce qui comprend les locaux, l'encadrement et le repas qui lui est servi chaque jour. Pour qu'un enfant soit scolarisé pendant un an, il faut 288 euros.

Pour les enfants, chaque don compte!

Nous aider
Comprendre

Mieux aider les enfants, c'est aussi faire connaître leur pays et la situation dans laquelle ils évoluent chaque jour.

 

Faire entendre leur voix pour qu'on ne les oublie pas!

Actualité
Découvrez aussi 

Rapport annuel :

Chères amies, chers amis d’Afghanistan Demain

Le scénario que nous redoutions le plus s’est produit le 15 août dernier, avec l’entrée des talibans dans Kaboul, entérinant ainsi leur domination sur tout le pays.

Vous êtes nombreux à nous témoigner votre soutien et nous demander comment nous envisageons l’avenir d’Afghanistan Demain. Dans l’attente des consignes gouvernementales afghanes qui vont orienter la destinée de l’association, notre équipe sur le terrain s’est mobilisée. Ainsi les centres de Tchelsetoun et Demazang ont rouvert -  avec prudence et discrétion -  en adaptant les horaires pour éviter la mixité. Sur la base d’une demi-journée, les garçons sont donc enseignés par des professeurs et les petites filles sont encadrées par des maîtresses. Pour éviter de les mettre en danger, nous avons dû renoncer à accueillir les jeunes filles. Espérons que cette éviction ne soit que provisoire !

Telle est la situation au moment où nous écrivons ce communiqué. Elle peut changer à tout instant. Mais sachez que vos dons nous permettent de continuer à accueillir les enfants, et assurer la rémunération du personnel (exclusivement afghan). Cette source de revenue est d’autant plus vitale pour eux que la désorganisation des sources d’approvisionnement de denrées alimentaires a provoqué une inflation monstre. Nous essaierons, autant que faire se peut, de maintenir une activité et d’aider financièrement nos équipes.

Nous vous remercions de continuer à soutenir Afghanistan Demain, et vous tiendrons informés régulièrement de l’évolution de la situation.

MY BUTTON
MY BUTTON